Bienvenue chez la Bêta-Lectrice !

Vous avez terminé la rédaction de votre roman et vous aimeriez avoir un avis extérieur ? Vous êtes au bon endroit. La Bêta-lectrice ouvrira ses portes en février 2018. D’ici là, découvrez notre blog !

Qu’est-ce que la bêta-lecture ?

La version bêta d’un roman est le premier jet écrit par l’auteur.

La bêta-lecture est donc la relecture de ce premier manuscrit par une personne extérieure et la plus objective possible. Il s’agit d’une lecture critique, argumentée et constructive sur le fond de l’histoire, le déroulement de l’intrigue et le développement des personnages.

Le bêta-lecteur intervient sur un manuscrit avant le correcteur, qui lui s’attache à la forme, c’est-à-dire à l’orthographe, la grammaire et la syntaxe.

Pourquoi avez-vous besoin d’une bêta-lecture ?

La bêta-lecture est une étape essentielle pour un auteur. Après des dizaines d’heures passées sur son roman, il est fréquent que l’auteur ne le voit plus de manière objective.

La bêta-lecture permet à l’auteur de prendre du recul et de comprendre comment son texte est reçu par un lecteur. La critique constructive du bêta-lecteur permet à l’auteur d’améliorer son manuscrit, car elle aura permis d’identifier par exemple les informations indispensables à ajouter pour une bonne compréhension, les scènes qui fonctionnent, les passages sous-exploités et frustrants pour le lecteur ou encore les incohérences du récit.

Une bêta-lecture, oui, mais basée sur quels principes ?

✔ Le bêta-lecteur est positif et flexible :

  • il identifie les points forts autant que les pistes d’améliorations,
  • il s’adapte aux besoins et aux questionnements de l’auteur.

✔ Le bêta-lecteur est bienveillant et précis :

  • il ne juge pas le texte (pas de “c’est bien, c’est pas bien”),
  • il donne son ressenti (“ça fonctionne”, “ça me gêne”, “je ne comprends pas”, “je me suis attaché à ce personnage”).

✔ L’auteur est maître de son texte, il trouve lui-même des solutions aux problèmes identifiés :

  • le bêta-lecteur ne touche pas au texte,
  • le bêta-lecteur ne propose pas de reformulations et ne suggère pas de changement spécifique.