Décrire un personnage : trois manières de le rendre réel pour vos lecteurs

Décrire un personnage n’est pas toujours facile. Pourtant, les personnages sont essentiels à votre histoire. Souvent, en tant que lecteur, on revient à un roman pour les retrouver. On a l’impression de les connaitre et on voudrait qu’ils existent dans notre vie réelle.

Dans cet article, je vais parler de trois éléments différents à travailler pour décrire un personnage : son physique, sa personnalité, et son comportement.

Ces trois éléments vont vous permettre de créer vos personnages, de leur donner de l’épaisseur et de les rendre vivants dans vos scènes.

décrire un personnage

1. Décrire le physique de son personnage

Dans mes bêta-lectures, je vois souvent les mêmes caractéristiques décrites : la couleur des cheveux et des yeux et la silhouette de manière générale : plutôt grand, plutôt petite. Mais on peut donner à son personnage des caractéristiques physiques originales et révélatrices.

On peut penser aux cicatrices ou à une particularité physique, par exemple les deux premières phalanges de l’index droit coupé.

On peut penser à une caractéristique de son physique qui donne un indice sur sa capacité à prendre soin de lui. Est-ce que sa peau est douce et sent le lait hydratant ? Ou alors a-t-il la peau des mains toute desséchée et craquelée ? Est-ce que ses vêtements sont froissés ou ont-ils l’air de sortir du pressing ?

Décrire le physique de son personnage permet de proposer un visuel au lecteur. Cette image est partagée entre l’auteur et chaque lecteur. En effet, en tant que lecteur, on se crée une image à partir des éléments fournis, qui ne pourront jamais être exhaustifs.

On ne se souvient pas de tous les détails, alors il y a un choix à faire par l’auteur : quels sont les détails du physique de son personnage à mettre en avant ? Qu’est-ce qui est le plus important dans cette image qu’on veut imprimer dans le cerveau du lecteur ?

Le défi des textes à la première personne pour décrire un personnage, quatre astuces :

✔️ Le grand classique (un peu cliché et vite maladroit !) : le personnage se regarde dans le miroir et commente son physique en bien ou en mal : « Dans le miroir de la salle de bain, je vois ma crête iroquoise écrasée sur le côté droit de mon crâne. »

✔️ Le placement de détails physiques dans les actions : « D’un geste rapide, j’étire la manche gauche de mon gilet jusqu’au poignet pour cacher mon tatouage de Mickey. »

✔️ L’indirect : un second personnage commente le physique du personnage principal dans un dialogue. « Ce haut met vraiment en valeur tes yeux bleus, bon choix ! »

✔️ La comparaison avec un autre personnage, peut-être un membre de sa famille. « Je tiens mon nez en trompette de ma mère, heureusement que j’ai pris de ce côté de la famille. »

2. Décrire la personnalité de son personnage

Comment définir la personnalité ? Peut-être que vous la « sentez » et qu’elle va apparaître toute seule au cours de l’écriture. Mais il est plus facile de mettre des mots sur les traits de personnalités de vos personnages pour mieux les définir et pour qu’ils restent cohérents tout au long de votre histoire.

Bien sûr, ces traits de personnalité sont susceptibles d’évoluer entre le début et la fin de votre roman. Un personnage égoïste pourra devenir plus généreux ou un personnage timide pourra apprendre à s’affirmer.

Quand on veut décrire la personnalité d’un personnage, on peut penser d’abord à ses défauts et à ses qualités bien sûr. On peut aussi enrichir cette description de personnage avec d’autres éléments : ses rêves, son pire souvenir, ses phobies, sa plus grande peur, ses croyances religieuses ou ses objectifs dans la vie.

Ces éléments pourront directement faire partie de votre histoire. Ce sont en effet les défauts du personnage qui le pousseront à faire des erreurs et créer des catastrophes à résoudre. Ce sont ses plus grandes peurs auxquelles il devra faire face pour surmonter un obstacle et atteindre ses objectifs.

Mais d’autres éléments peuvent aussi être utilisés pour montrer le personnage dans son élément. Il peut par exemple être interrompu alors qu’il pratique son passe-temps favori ou son sport préféré. Il peut rencontrer un allié alors qu’il pratique sa religion.

Tous ces éléments spécifiques peuvent contribuer à décrire un personnage riche et réel pour le lecteur.

3. Décrire le comportement de son personnage

En plus de sa description physique et de la description de sa personnalité, il reste une troisième catégorie qui est intéressante : c’est son comportement. Alors, oui le comportement, c’est un peu le résultat du physique et de la personnalité, je suis d’accord !

Mais c’est une catégorie que j’aime traiter à part, et dans laquelle je regroupe notamment, sa manière de s’exprimer, ses émotions, ses gestes, ses actions inconscientes, ses tics ou sa manière de parler.

Par exemple, votre personnage peut tout bousculer sur son passage ou raser les murs. Elle peut se mettre à hurler quand elle est en colère en levant le point en l’air ou au contraire rester immobile et devenir cramoisie.

Comment bouge-t-il quand il est au téléphone : est-ce qu’il enroule une mèche de cheveux autour de son doigt ?  Est-ce qu’il gribouille ou fait-il cliquer son stylo-bille encore et encore ? Tout cela contribue à décrire votre personnage.

Le comportement permet de voir votre personnage en mouvement, de voir ses réactions et ainsi, de le connaître encore mieux et finalement d’être capable de le donner à voir à vos lecteurs dans les scènes de votre roman.

En conclusion

Rappelez-vous que plus votre personnage est défini, plus il est clair dans la tête de vos lecteurs. D’autre part, plus votre personnage possède des contradictions apparentes, plus il est intéressant. Ainsi, un professeur de maternelle couvert de cicatrice et modèle nu sur son temps libre est plus intéressant qu’un professeur de maternelle aux cheveux châtains qui adore la lecture, vous ne pensez pas ?

Il y a de nombreuses pistes pour que votre personnage prenne vie sur la page, avant de s’imprimer durablement dans la tête de votre lecteur.

Rendez vos personnages inoubliables !